Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 14:46

 

..حلق سنوات مضيئة في السماوات حتى تخفت الأرض عنه و

،عاد
.إذاك فقط رأى أن لا وجود له إلا.. في الغــير

 

يناير 2013

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans القصة القصيرة جدا
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 13:55

Ainsi Vont les Ans...



Les ans,

Font grand..

L’enfant.


Le temps ;

Un jour,

Le prend..

Petit ou grand.


L’enfant..

Ne se cache-t-il pas dans

L’homme,

Seulement

Pour

Dans ce cas

En ressortir une fois quand

Vieux l’homme petit va !?

 

Sidérant !


Le cœur ;

Ce

« Con-sidérant »,

N’est-il pas

Loin mieux

Que la raison !

 

L’Homme,

Assez grand est-il..

Vraiment ?!


Peut être

Le sommes nous,

Peut-être..

Non…


Se perd surement la foi dans la

« Raison »…

 

Dangereux sont..

Les jeux des grands !

 

Mais.. vraiment !!

 

 

 

Allal Ferri, Nov2012

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 22:43

Introduction à

La La programmation Neuro-Linguistique

(PNL)

 

 

Dans ce monde devenu sophistiqué, avec tout ce nombre d'informations différentes et diverses qui y circulent et qui affectent les individus dans leurs sociétés respectives, il nous est devenu indispensable de procéder à l’acquisition d’une maîtrise et d’une connaissance plus profondes encore et plus précises du système interne de notre propre fonctionnement.

Un nombre croissant de chercheurs rejoignent la ruée actuelle vers l’acquisition de la compréhension, la mise en pratique et la diffusion des processus et des systèmes qui mènent vers la réussite d’une vie, tant relationnelle que professionnelle.
Les connaissances acquises se systématisent, mais surtout dans une discipline qui a été créée il y a un peu plus d’une trentaine d’années, et qui voit une floraison continue : La Programmation Neuro-Linguistique, ou la PNL.


La PNL consiste en un ensemble de modèles répertorié qui proposent de nouvelles façons de penser et d’agir, d’être et de faire : avec au centre une orientation vers le futur plutôt que vers le passé avec tous ses regrets, une confiance dans les sens qui prend le pas sur les préjugés et une volonté de réussite collective au lieu de cette tendance individualiste faussement répandue qui est celle de ‘gagner seul’.
Les outils de la réalisation de ces objectifs cible l’objectif fondamental suivant : se découvrir et se connaître soi-même et apprendre à mieux accepter les autres, afin d’atteindre un état de détente, de motivation et d’efficacité.

La PNL est donc dans ce sens un moyen pour développer et propulser le potentiel humain.

Après cette introduction sommaire, nous allons passer en revue ci-après des données générales et concises certes, mais qui tentent en fait de nous initier un peu plus à cette technologie qui avance sur des pas sures dans un monde qui est en pleine expansion vers une complexité qui ne cesse de s’imposer aux individus simples qui se trouvent de plus en plus perdus dans leur entourage immédiat et dans le monde d’aujourd’hui. Des individus qui se trouvent acculés au mur et qui se trouvent visés par tous les intérêts matériels.

LA PNL est donc utilisées pour de nouveaux développements qui comprennent de nouveaux domaines d’application.

L’appellation ‘programmation Neuro-linguistique’ comprend trois concepts principaux :

- Neuro : qui fait référence au système neurologique, avec le cerveau au centre et les nerfs qui se prolongent vers les cinq sens ;

- Linguistique : qui désigne le traitement des informations externes par le langage, et l’expression des concepts internes à travers celui-ci aussi, en plus des expressions non-verbales. Nous touchons donc ici aux techniques de communication.

- Programmation : qui est un terme qui comprend la notion de programme, qui est un système interactif, d’où le processus de conception et d’exécution d’applications de conduite et d’action qui nous sont propres.

On comprend donc, après ces définitions, que lorsqu’on perçoit le monde externe à travers les cinq sens, chaque individu reçoit les données et les exploite à sa manière. Une fois les informations obtenues, on les considère suivant une procédure interne de traitement mental à l’instar des programmes informatiques, mais, d’une manière plus développée qui comprend les représentations mentales desdites informations. Ces représentations mentales provoqueront les valeurs et les convictions et déclenchent par conséquent un processus interne qui est structuré par les émotions, les sentiments et les sensations qui forment des programmes mentaux (metaprogrammes).

Lors de ce travail interne, chacun de nous répond aux stimuli par le moyen de son propre langage qui peut être verbal ou non verbal. La réaction est ainsi immédiate, presque inconsciente, automatique et symbolique, elle est très importante dans la mesure où elle se réfèrere à des modèles types de réussite.

Le secret donc de vivre une vie prospère est à l’intérieur de nous-même. Il faut seulement savoir en détecter les données premières, les répertorier, les ordonner tout en les enrichissant pour les exécuter dans la vie réelle.

La PNL a été créée donc pour organiser nos pensées et découvrir et développer des méthodes stratégiques à adopter pour mieux comprendre, mieux agir, mieux aimer.. en bref, mieux vivre !

Quand nous sommes informés et conscients de nos modèles comportementaux et de nos programmes internes inconscients, nous devenons par conséquent en mesure de les modifier suivant notre volonté.

La PNL mets entre nos mains des méthodes qui nous offrent une sorte de processus de transformation. Le plus frappant à ce sujet c’est que les moyens et les outils ainsi que les pratiques et les techniques utilisées dans ce processus sont abordables, pratiques, faciles à apprendre et elles peuvent être utilisées par presque tout le monde dans un espace de temps raisonnable.

La PNL est un processus disponible pour le changement de la vie des personnes simples dans tous les milieux, tant familiers que professionnels. Ce qui fait son originalité et ce qui lui vaut son caractère de technique ou de technologie, et ça ne demande relativement que peu de connaissances.

La PNLpousse donc le potentiel des individus à tout un autre niveau !

Un problème n'est tel qu’à partir de l’attitude à partir de laquelle nous le percevons ! La PNL est toute créativité et même plus, puisqu’elle agit sur le vivant, sur l’être qu’elle accompagne pour qu’il dépasse ses limites en apprenant une nouvelle approche et de nouvelles méthodes afin de faire face à la vie dans toutes ses facettes, dans un esprit de créativité plus libre et bien élancé.

L’appellation PNL peut paraître froide et technique, mais ce qui est en faite derrière ces trois mots (programmation neurologique et linguistique) remodèle notre existence et lui ouvre d’autres dimensions libres de toute nécessité d’identification avec tout ce qui nous est externe et auquel nous n’appartenons pas. Notre vie peut donc être ; par le moyen des techniques de la PNL, pleine d’émotions fortes et authentiques, dans une lucidité qui mène droit vers les exploits et le succès autant personnel que collectif, social et professionnel.

Ce que proposent les opérateurs dans le domaine de la PNL est un parcours que notre propre ‘moi’ intérieur oriente, un parcours où nous prenons l’avantage efficace et maximal du potentiel que nous avons pour vivre dans la joie, dans la créativité, dans l’expérience et dans la connaissance.

Cette technique est active depuis les années 1980 du siècle dernier, elle a été développée depuis des modèles et des interventions utilisées dans les compagnies, dans les écoles, dans les centres de formation.. mais aussi dans tous ses premiers débuts dans les centres de psychothérapie, le domaine où la PNL a vu le jour grâce à deux chercheurs spécialistes imminents qui sont :

Richard BANDLER,(1949-...) qui est considéré comme le véritable initiateur de la PNL, mathématicien et informaticien formé à la philosophie et à la logique, il s'est engagé dans l'étude de la psychologie dès 1972 en organisant un séminaire de recherche à l'université de Santa-Cruz (Californie). Ce qui le caractérise sans doute c'est un mélange de rigueur, de non-conformisme, d'indépendance et de curiosité intellectuelle.

Et..

John GRINDER, (1940-...) qui était professeur à l'université de Santa Cruz en 1972 au moment où R.Bandler lui demande de superviser sa thèse de doctorat. Grinder est Linguiste de formation, il avait publié deux ouvrages significatifs sur la Grammaire Générative de Chomsky dont un guide de lecture.

 

L’intérêt à la PNL impose une attitude désireuse de participer à la vie et une curiosité à explorer ce qui est nouveau pour nous, et d’avoir une envie forte de défier quelque chose d’inexploré pour accomplir et vivre nos rêves.

Beaucoup d’entre nous ont des projets, mais ils se trouvent bloqués par la peur de l’échec, cette peur que nourrissent ces pensées que nous avons des difficultés qui peuvent nous faire face. Ce comportement est clairement contre-productif et .. nous sommes donc la première difficulté devant nous même que nous devons vaincre !

La PNL nous apprend à nous concentrer sur les résultats que nous voulons réaliser au lieu d’entrevoir les difficultés qui s’imposent sur notre voie vers ces résultats, et ce en concentrant toute notre énergie que nous voulons consacrer à nos projets. Beaucoup pensent que la PNL est un ensemble de techniques. Au contraire, la PNL est l’étude et le modelèrent des stratégies du succès, animées par une pensée positive gagnante retrouvées chez des personnes qui ont accompli de grands buts dans leur vie.

‘Nous sommes plus grands que ce que nous pensons que nous sommes’ dit Milton Erickson, ce psychiatre Américain qui ; malgré son handicap, a réussit à développer une petite quantité de sensibilité pour avoir une meilleur capacité de contact avec les autres en devenant le meilleur communicateur de son temps. Il a cru à la vie et à l’amour, vues par lui comme une grande valeur, lesquelles unies à la passion et à la positivité, sont les meilleures atouts pour apprendre la PNL dans les meilleures conditions et à la meilleure façon possible.

Les esprits qui travaillent bien, sont les esprits qui produisent des résultats que les autres aussi peuvent voir. Quand nous vivons dans une culture de larmes, nous considérons le succès comme étant un hasard, la vie plate est considérée normale, et partant de là, on trouve normal que l’existence continue dans sa monotonie, parce que le cerveau est une machine pour apprendre, et l’énergie suit la pensée.

Il est temps d’arrêter de suivre le cours des pensées répandues et de passer à un état d’action sur la vie.. positivement.

Nous nous faisons conduire entre l’euphorie et la tristesse alors que la réalité est que nous sommes les propriétaires de notre propre façon de penser.

« Pensez positivement et passionnément et vous aurez une vie heureuse et stimulante ; pensez négativement et vous aurez une vie vaine, pleine de problèmes et de regrets ».

La PNL est une attitude aussi : une manière de vivre, elle nous permet de transformer positivement ce qui inhibe notre avance et notre développement.

Elle nous aide à mieux cibler les objectifs et à trouver la bonne façon de les accomplir pour avoir plus de confiance en nous-mêmes en changeant les images internes en des sensations positives. Elle déploie toutes les possibilités qui sont en chacun de nous, mais que nous ignorons. Elle nous aide à améliorer nos rapports avec les autres parce qu’elle nous met dans une condition où on peut mieux observer la personne avec laquelle nous parlons et mieux la comprendre.

La PNL nous fournit enfin une série de méthodes de succès qui nous permettent d’atteindre nos buts dans tous les domaines dans lesquels la communication est fondamentale.

 

 

Au plus haut niveau de la compréhension de ces matières, chacun de nous apprend à donner de la juste valeur et de l’importance à des croyances précises, cependant, et pendant ce parcours, il est important de commencer par des croyances positives.

Considérons les croyances ci-après :

 

 

• LE BUT PRINCIPAL DANS LA VIE N’EST PAS LA CONNAISSANCE DE SOI MAIS L’ACTION.

• L'HOMME ne vaut  PAS CE QU'IL A, MAIS TOUT CE QU'IL N'A PAS ENCORE ET QU’IL POURRAIT AVOIR.

• LES ÉCHECS N'EXISTENT PAS, IL N’Y A QUE DES RÉSULTATS.

• L'HOMME EST UNE ANTENNE QUI CAPTE ET QUI TRANSMET : QUI CAPTE CE QU'IL VEUT ET QUI TRANSMET QUI IL EST.

• L'HOMME N'EST PAS UNE CRÉATION DES CIRCONSTANCES, LES CIRCONSTANCES SONT LA CRÉATION DE L’HOMME.

• L'ESSENCE D'UN HOMME EST DANS CE QU'IL PENSE.

• LES PILIERS DU SUCCÈS SONT: LA MOTIVATION ET LA PENSÉE POSITIVE.

• L'ENTHOUSIASME EST FONDAMENTAL.

 

Ces croyances pourraient nous être utiles au début pour modeler notre développement. Pour atteindre un but, la motivation basée sur de bonnes convictions est fondamentale. Sans cette poussée, rien ne fonctionne, il faut donc maintenir de manière soutenue le feu de l’enthousiasme qui brûle en nous…

La PNL ne nous apprend rien, elle entre dans nos interactions émotives, dans nos processus sophistiqués d’apprentissage, dans ce que nous faisons pour construire, détruire et transformer. La PNL détache et libère des conditionnements.

IL N’EST PAS IMPORTANT OÙ NOUS Commençons, CE QUI EST IMPORTANT EST OÙ NOUS VOULONS ARRIVER. LE SEUL OBSTACLE POUR ACCOMPLIR CES OBJECTIFS EST DONNÉ PAR L'IDÉE DE NE PAS POUVOIR Y ARRIVER.. NOTRE ESPRIT EST UN AIMANT PUISSANT, CONCENTRONS-NOUS SUR CE QUE NOUS VOULONS VRAIMENT ET NOUS L’AURONS.

Je ne trouve pas mieux que cette citation comme conclusion à cette présentation modeste de ce qu’est la PNL, et je vous la propose comme point de départ pour une discussion fructueuse qui ouvrirait d’autres portes vers d’autres sous-disciplines d’acquisition des connaissances dans le but d’un développement personnel et collectif.

 

 

Allal Ahmed Ferri

20 Mai 2012

Paltalk

Morocco, Maroc Study Languages and Learn Quran

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans La Programmation Neuro-Linguistique
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 23:53

تحت ظلال الأحذية

((نقرة على العنوان تفتح لك النص الأصلي))

Youssef-Yafine.JPG

يوسف يافين

 

 

دخل الصبي إلى المقهى متأبطا صندوقه الصغير ، رمقه النادل بنظرة حادة ثم داس على صرصار كان يحاول تسلق الطاولة و بصق على الأرض.. وزع حمودة نظرات خاطفة على الزبائن المنشغلين بقراءة الجرائد الصباحية ، و كان بعضهم يتجادلون حول الخبر المثير الذي حملته رياح الخريف.. تلقى إشارة صامتة من رجل عجوز نسيه عزرائيل ، ألقى بالسيجارة الرديئة و انحنى على ركبته الوحيدة ، أخرج الممسحة و الفرشاة و استسلم لقطرات اللعاب المتطايرة من فم الرجل الذي لا يكف عن السعال و التدخين…

صار يميل إلى هذه المهنة كثيرا و يفضلها على بيع المناديل في إشارات المرور ، حتى مهنة بيع السجائر لم تعد تجذبه كثيرا لأنه يدخن أكثر مما يبيع ، أحيانا يذهب إلى المزبلة الكبيرة ، ينقب عن علب الألمنيوم و الأسلاك النحاسية ، و القنينات البلاستيكية و أشياء أخرى ، يبيعها في سوق الخردة و يشتري بنقودها سجائر مهربة و طبق بصارة أو عدس ...

بعد أن انتهى من التلميع منحه العجوز درهما يتيما و أشاح بوجهه ، كأنه يشمئز من ثيابه المتعفنة و شعره المتسخ ، حاول أن يعترض و أن يطالب بدرهم إضافي لكنه استسلم حين رأى النادل يقترب.. ناداه شاب بدين تبدو على خذه آثار ضربة سكين ، أسرع الخطى رغم ثقل العكاز و انحنى كالعادة ، لا بد أن ينحني إذا أراد الدراهم ، هذا ما علمته الأيام التي تعودت على صفعه منذ أن جاء إلى الدنيا بعد لحظة شهوة عابرة .. بينما هو منهمك في إزالة القذارة تسلل إلى مسامعه الحوار الدائر بين الزبون والرجل الجالس عن يمينه :
- و الله هذا المسئول شديد الدهاء ..عرف من أين تؤكل الكتف..
- ابن المحظوظة !.. انتهز الفرصة دون تردد ...
- اللهم ارزقنا مثلما رزقته !...

في غمرة انشغاله بالتلميع لمح ورقة مئة درهم تسقط و تستلقي تحت الطاولة مثل العروس ، تباعدت المسافة بين شفتيه و اتسعت عيناه و هو يحملق في الهدية التي أرسلتها الأقدار على غير العادة ، ذهبت به الأفكار بسرعة إلى محل الملابس المستعملة ، تخيل نفسه يشتري حذاء و بنطالا و قميصا مزركشا وفكر أيضا أن يذهب إلى الحمام ليبدو نظيفا مثل أطفال المدارس .. تنبه على صوت النقاش الدائر :
- سمعت أن المبلغ كان مخصصا لبناء سجن جديد ..
- لا .. بل لبناء ملعب غولف ..
- مئة مليون درهم !...

لم يدرك حمودة حجم المبلغ لكنه فكر في نفسه : ( حين تمسك الحكومة باللص ابن القبيحة فربما تنفق شيئا من تلك الأموال في ترميم الحديقة القديمة حيث أنام ، وقد تمنحني بطانية دافئة ، الشتاء على الأبواب و أنا أكره الليالي الباردة ، أحتاج لخيمة صغيرة ...)
انشغل في التفكير ، كيف يخطف الورقة دون أن ينتبه له أحد ، تماطل في التلميع و كان الزبون ينهره و يطالبه بالإسراع . بعد تردد طويل قرر أن يغامر ، مد يده ببطء و حذر كالثعلب الماكر ، لمسها بأطراف أصابعه ، قبض عليها و في نفس اللحظة تحركت قدم الزبون و استقرت فوق يده تماما ، انحنى الشاب البدين و لما أدرك ما كان يجري انتصب واقفا و ظل جاثما بجسده الضخم فوق الكف الصغيرة ، شرع حمودة في الصراخ ، استعطف و بكى و باس الحذاء ، و جاء النادل مسرعا بهراوة غليظة ...

 

Entre le coeur et la raisonJPG

 

Sous l’ombre des souliers

AvatarMoiAkramNet.jpgAllal Ahmed Ferri

 

L’enfant pénétra dans le café avec sa petite caisse sous les bras, le serveur jeta un regard dur sur lui puis il écrasa un cafard qui tentait de remonter la table et cracha sur le sol.. Hammouda distribua des regards brefs sur les clients qui étaient occupés à lire les journeaux du matin tandis que certains autres discutaient de la l’incroyable nouvelle que les vents de l’automne ont amené. Un vieil homme que la faucheuse avait omis d’emporter lui fit signe de s’approcher, il jeta sa cigarette minable et se pencha sur son unique genou, il prit le chiffon et la brosse dans son petit caisson et il se mit à la merci de la pluie de crachats qui tombait depuis la bouche du vieillard qui ne pouvait s’arrêter de fumer et de tousser…

Il était devenu beaucoup très attaché à ce métier qu’il préférait à ce petit commerce de papiers-mouchoirs dans les carrefours et les ronds-points. Vendre les cigarettes en détail ne lui disait presque plus rien comme il en fumait plus qu’il n’en vendait. Il allait parfois à la grande décharge où il ramassait les boîtes en aluminium, les fils de cuivre, les bouteilles en plastique et bien d’autres choses encore qu’il vendait au marché de ferrailles pour aller acheter avec  l’argent qu’il en gagnait des cigarettes de contrebande et un plat de lentilles ou de soupe de fèves.

Après qu’il eut terminé le polissage, le vieillard lui tendit un petit dirham et il détourna sa tête de lui comme s’il se dégoûtait des habits de cet enfant et de ses cheveux tous deux sales. L’enfant a tenté de se plaindre et de réclamer un dirham supplémentaire mais il n’osa pas comme il aperçut le serveur venir vers eux..

Un gros jeune homme dont le visage portait la plaie d’un couteau l’appela. Le petit pressa le pas vers lui malgré l’inconfort que lui posait son piquet et il se replia devant lui comme il avait l’habitude de faire. Il est forcé de se pencher pour gagner ses sous. C’est ce que lui a apprit le temps qui avait prit ; lui, la coutume de lui donner gifle après gifle depuis qu’il est venu au monde suite à un moment de partage de ces désirs passionnés passagers. Pendant qu’il était occupé à nettoyer les saletés, il parvint à son oreille ce discours qui tournait entre le client et l’homme qui était assis à sa droite :

  • Ce responsable administratif a été vraiment d’une adresse, mais !.. il a bien su comment s’y prendre ce renard..
  • Ah, le fils heureux ! Il a bien su profiter de la situation sans hésiter un seul petit moment…
  • Puissiez-vous ; ô Dieu, nous donner de même… !

Il était très occupé à polir les souliers de son client quand il vit dans un moment un billet de cent dirhams tomber et s’étendre chaleureusement sous la table comme le fait une mariée. Il en eut la bouche-bée et les yeux grands-ouverts cependant qu’il lorgnait ce petit joyau que le ciel lui envoya bien à l’encontre de ce à quoi il l’a accoutumé jusqu’à présent. Ses pensées l’amenaient vite aux boutiques des habits usés, il s’y vit acheter des chaussures, un pantalon et une chemise luxuriante. Il a pensé aussi à aller au bain pour qu’il apparaisse aussi propre que les enfants des écoles. Il revint de ses pensées sur les tons de voix bien plongées dans une discussion :

  • J’ai entendu dire que le budget était attribué à la construction d’un nouveau pénitencier..
  • Mais non !.. à la construction d’un terrain de golf plutôt..
  • Cent millions de dirhams… !

 

Hammouda n’a pas pu se faire une idée sur le montant de la somme, mais il pensa pourtant dans sa tête : (quand le gouvernement aura enfin arrêté le voleur, ce fils de mégère, peut-être en dépenserait il une partie sur le reboisement du vieux jardin où je passe mes nuits, peut-être m’offrirait il une couverture douillette. C’est bientôt l’hiver et je hais ses nuits froides, j’ai besoin d’un petit taudis)…

Il était pris dans ses pensées ! Comment ferait-il pour ramasser le billet sans que personne ne s’en aperçoive. Il prit tout son temps dans le polissage des souliers de son client pendant que celui-ci ne cessait de l’engueuler et de lui demander de faire plus vite. Après un grand moment d’hésitation, il décida enfin de tenter le coup. Il tendit sa main tout doucement et dans toutes les précautions possibles comme le ferait le plus rusé des renards. Il le toucha des bouts de ses doigts et il l’empoigna au même moment où se levait le pied d’un client pour se poser droit sur sa main. Le gros jeune homme se pencha et aussitôt qu’il s’est aperçu de ce dont il s’agissait il se redressa et posa le poids de tout son corps géant sur cette petite main. Hammouda commença à crier très fort, il suppliait, pleurait et.. baisait les souliers quand arriva aussi le serveur avec un grand bâton à la main…

 


Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Traduction ترجمة Translation
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:23

(In the original poem which is written in french, the introduction is in english)

(dans la version traduite vers l'anglais, l'introduction était déjà écrite en danc cette langue)

On dit que l’expérience promeut la sagesse !
Mais quelle expérience dispensons-nous ? Tel est le défi. Quelles sont les mélodies qui pénètrent l’ouïe tout le temps et quelles sont les images qu’on impose aux esprits enthousiastes ? Tel est le danger ! Si toutefois tout ce qui nous entoure n’est que l’interprétation de ce qui est transmis et exposé sur les ondes, de ce qui passe dans les médias, contemplons alors le nombre de jeux stupides qu’on risque au quotidien au regard des enfants !
Tout ce qu’on récolte n’est que la conséquence de ce qu’on sème tout simplement !
Les enfants, ne se nourrisent-ils pas de ce qu’ils voient ?!
N’est-il pas encore temps de transmettre quelques semences spirituelles des compromis à réaliser entre le cœur et la raison pour quelque nouvel esprit à venir ?!
Les bonnes actions ne peuvent qu’enfanter le plus grand lot de la précieuse paix..
Pourquoi donc ne pas la consacrer dans l’art !

 

Maudites Mélodies
 


Le dur
atteint le doux,
le doux peut
le dur détruire !

C’est l’idée qui
fait le monde,
la terre perd ainsi sa séduction.

Le dur doux ;
Ainsi,
lui-même,
il se détruit tout en..
se construisant.

La terre vieillit
dans ses brulures, je ne peux dire
si
adulte elle est ou
un enfant que séduisent encore tant
les jeux dits dangereux et l’argent.

Ah si puisse se faire un effort sur
l’âge de la terre, peut être..
lui arrangerait-on son esprit :
Ici aussi peut se faire le paradis.

Oh jeux d’enfer !
Maudits jeux d’argent !
Quel pari !

Esprit dangereux..
maudit soit-tu !
Vas-t-en, prends
avec toi
ta guerre !
L’occasion est peut être pour
Un peu plus de compréhension contre l’appréhension…

De quoi a-t-on peur ?

Quand on comprends ; mon enfant,
plus libres on vole dans les yeux..
plus sages on est
sur terre…
Ainsi elle retrouve sa verdure
dans les plus grises poussières.

C’est dire combien elle est tellement forte
une toute petite prière entre deux portes…






.

-------------

Allal ferri, Septembre 2011.

 

 

------------------------------

-------------------

----------

----

--

-

 

 

They say : « experience teaches wisdom » !
The challenge is : what experience do we teach ? The danger is : what tunes are constantly on in the ears and what images are being stuck into the eager minds ? If all that is around is just the interpretation of what is transmitted and being displayed through the air, of what is just streaming, then watch the number of silly games that are everyday played in the eyes of the children !
All that’s being reaped is just the outcome of what is mostly sown !
Don’t the children grow on what they see ?!
Isn’t it yet the time for broadcasting some spiritual seeds of the compromises that are to be set between the heart and the mind for some spirit?!
Good labour brings so much of the precious peace..
Why not bringing it up then with some art !


 Damned Tunes

 


The soft may
Hard go,
Softness can
The hard blast !

Ideas do
Make the world,
The earth loses thus its glamor.

The hard soft ;
So,
Itself,
Blows up as up
It grows.

The earth ages into its burns,
I can’t say wether grown up she is or
Just a child is she.. much seduced yet
With the games they
Call dangereous and money.

Ah if an effort could be done
On the age of the earth,
Perhaps..
Its spririt could thus be set :
Here too.. paradise could be.

Oh games of hell !
Oh damned money games !
What a bet !

Damn you
Dangerous spirit of gore !
Go ! And..
Take along with you in yours realms
Your war !
The time perhaps is for..
For more understanding.
Down with the qualm !

But what do we fear ?

When we understand ; boy, my dear,
Much free we stroll in the eye,
Wiser we go along and on the ground.. thus
This.. its greenness it does revover..
In its most grey and gloomy cover.

That is to say how much it is strong
A little prayer we give and just walk along…




Allal Ferri, Sept2011

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Translation ترجمة Traduction
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:10
Comme le Vent

.


Comme le vent
Sur une ile
Ton élan
Vrai
Comme il est
Souffle dans la foule et s’y faufile.

Il provoque
Il joue
Il caresse et passe.

Toujours devant va.. ‘Go’
Libre tu es.. ‘Seer’, souffle et respire.*

Mots saints,
Mains ailes,
Parmi tes voisins va mon ange
Va dans la vie va
Toujours devant tu es
Tant que tu ne
Te retournes pas.

Devant est un autre jour,
tout jour,
toujours..
Tant que vite passe ta nuit.

Bon le jour..
Heureux la nuit…

Dormir sur les lauriers
Repose sur
Des victoires soutenues.
Loin les querelles,
Loin la guerre.
Dans la paix
L’esprit flamboie et éclaire.

Beau mon ange tu es
Parmi les gens.

Ainsi en toi
Coule le ruisseau..
De la vie.
Tellement vivant, tu es..
Plein de vie.

Le jour..
Ce n'est pas la nuit !

---------------------------------------------------------
* - 'Seer', en arabe dialectal marocain : 'va'.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:03
Le Tour des Grands


(L'ennui c'est quand on ne rit plus)

Tout passe..
Avec le temps
Passe
Tout,
Et finit dans
L’infini puits de l’oubli.

L’enfant ;
Vite,
Oublie.
Il joue.

La mémoire noire est un grand ennui.

Les grands jouent
Autrement !

Les grands regardent les petits jouer.
« ça suffit ! »
Les petits continuent à jouer derrière les grands.
Se prolonger
N’est pas une raison
Pour ne plus jouer.

Le chat.. joue-t-il avec la souris ?!
Joue-il encore
Avec le fil qu’on lui tend
Quand il devient vieux ?!

Le jeu est..
Un ennui sérieux !

Le jeu ne meurt pas..
Il grandit.

Le sabre et le feu,
Les conflits..
Ce n’est qu’une autre face du jeu..
Le cube blanc était peut-être
Rond autrefois et vert
Sous d’autres lois…

Ces vers
Peut-être autrefois
Etaient des feuilles d’arbres,
Des racines
Ou encore des fruits succulents !

Quand on meurt..
Oublie-t-on ?
Je crois fort que non car
Je pense qu’à ce moment
On ne fait que tout reprendre
Depuis l’enfant…

L’enfant grandit, mais
Tout dépend après
Des retouches données
A la vie…

Vers où va-t-on ?
Là est la question !


-------------
Allal Ferri

Octobre 2011

 

 

 

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:59
Coupable ou Innocent !

.



Ces mots viennent en réponse à la question :
Récoltons-nous réellement la vie que " l'on sème " .. ? .. justifier, svp..?
Posée sur un forum de questions-réponses sur Yahoo. La question a été résolue sur ce lien :

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=ArrA11RYx1k8uGtx.ACYePYjI3RG;_ylv=3?qid=20111102203323AAjZZQl


Réellement ?
Récoltons-nous réellement la vie que l’on sème ?
C’est une question qui vient du ‘Nord’
Mais, tout d’abords ?!
Semons nous librement ce qu’on veut ?
Récoltons-nous vraiment ? Ou
Ne sommes-nous pas tout le temps bourrés de produits
Malgré nous à nos plaisirs imposés
Et à nos goûts !?

Soulagement est
Que la question est à l’humain pluriel posée
A Nous !
Le ‘je’ ;
Dans ce, ne peut
A lui seul
Subir le poids de la réponse depuis la paresse globale qui
Se repose sur le seuil de la maison..
Sur ces marches qui ne marchent pas là où l’on veut !

Vouloir n’est qu’un petit grain
Parmi d’autres
En millions ces jours
Dont les petites récoltes matérielles ;
Plurielles,
Suffisent dans leurs millions
Les grandes portes
Qui portent haut le prix du niveau de la vie…

On nous a appris à trop manger,
A trop consommer en des ‘peu’,
Des petites choses et des moments petits :
Le jetable,
le superficiel
Et le façonné !
Le prêt,
Les créances et
L’assurance !

A trop rêver dans l’absence de la langue qui s’est
Eloignée de ses proches,
De ses propres enfants.

On ne se parle plus :
On plaisante,
On raconte des histoires débiles,
On regarde la télévision souvent du mauvais côté,
Du côté le plus répandu,
On se divertit comme on dit..
Les distractions.
L’ouverture qui laisse la culture derrière
Pour plus de divertissements,
Plus de moments bas
A bas prix,
Plaisants.

Quelle plaisanterie est la tentative qui
Sur la mer houleuse de la vie tente de
Répondre à la question si
L’on récoltait réellement la vie
Que l’on sème !

Mais !.. Semons-nous réellement quelque chose
Dans la réalité si
Chez le petit
Il est bien répandu qu’on récolte
Parfois souvent le contraire de ce que l’on sème.

Si l’on associe semer à l’investissement.. on dit :
L’argent rapporte l’argent !
N’est-ce pas vrai ?!
Mais.. dans la vie..
L’homme est-il vraiment fermier ?
Je crois que la réponse sur ce est
Que tout dépend du point où l’on est,
De l’environnement et
De là où l’on appartient !

Tiens ! Seul ne bas pas bien le blé !
Il est toujours dans le bas de la courbe qui
Monte le schéma des pertes et des profits.

L’homme au singulier ne peut
Répondre au fait pluriel !

Quand le poète dans l’art le tente
Quand-il défait les faits pour les refaire
Quand il les peints abstraits, que trop,
Les bourgeois.. dit Léo sont
Dans l’égout.

C’est une question d’interférences
Entre les choix, les goûts et
Le coût.
Je pense !
Les coudes ne reposent pas tous
Sur un bureau ou
Sur les accoudoirs de sièges semblables.
Egaux.

Les champs n’ont pas finit de tomber
Dans le piège de la modernisation,
Dans cette cité qui grandit.

Peut-on vraiment
Dans une société de consommation
Semer quoi récolter
A notre goût,
Tout simplement ?
Le singulier occupé à vivre ne peut
Comme le fermier
Quitter ses marches pour aller fouler les champs.
D’où.. la culture de la jalousie et de l’envie !
Les petits singuliers pluriels sont
La culture des plus grands qui
Investissent ; eux, dans
La guerre et la maladie,
Dans la vie qui en a pris
Du sang noir de la terre, trop pourri.
Le pétrole est au cœur de tous les conflits !
Tout ce.. passe sous les yeux de la terre, que trop meurtrie !

Mais !.. Tout est bien clair
Tout est en haute définition capté
Sur les pc ; qui pendent dans les filets,
Et sur les chaînes diverses de télévision.

Ne suivez-vous pas les informations ?!
Voyez-vous combien ; en réalité, nous sommes bien occupés !

Ici, au moins,
Ici sur cette page
On récolte quand même ce que l’on sème
Les avis !

Ceci est mon avis là-dessus.
A-t-il besoin encore d’être justifié ?


-------------------------------
Allal Ferri - Nov 4, 2011

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:50
La poésie et le néant





-------------------------------------------------------------------------
Pour que la sagesse soit, les autres mots doivent se taire.
Cela se fait peut-être au parfait dans la poésie.
Des idées viennent à l’esprit depuis les cadences du cœur.
-------------------------------------------------------------------------



Je m’expose au soleil,
Le blanc des yeux de ma mère
Sourit à la lumière..
Beauté.
Une innocence inconsciente ;
Satisfaite,
Perdure la médiocrité.
Spontanéité préméditée.
Négligence !

Lumière ! ..
Éteins le noir !
Les regards brillent
Vers quelque espoir..
Dans la misère.
Ainsi chuchota le cri...

Les nuages
Sur la face de l’eau
Vers l'océan voyagent.
Entre les deux bleus..
D’autres nuages remontent le miroir
De la rivière
Qui descend.
Sur la plage..
Des enfants jouent...

Au pays des passagers
On mange, on boit,
On rit, on pleure, et..
Le sous se dissout
Dans la course des nombres
A la criée
Vers le haut.
Les chiffres roulent
Et dans la machine vivante
Ils tournent.

Les roues jonchent les rues.
La taule ronfle,
Le béton dort alors que..
Les vers de la nuit
Célèbrent le festin des rejetés du jour.
Le temps tourne les doigts en rond.

Dans un coin de chambre,
Sur un papier.. (ou sur un clavier)
Un cœur caresse les cheveux d'une raison.
Entre les deux va et vient
Le sang...
Vivant et conscient vient blanc..
Un long sourire dans les yeux, et
Des petits rejetons.


Le temps
Sur le blanc ;
Depuis les maux,
De mots..
Est généreux...


Allal Ferri
Novembre 2011

 

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:43

 





Loin..
(Far)…
De loin les images..
Les mouvements,
Le paysage est presque complet
Dans tes yeux..
De tout ce monde dans le monde plein..
de joies et de souffrances...

Le monde est plein !
Divers !

Comprends en tant
Que peuvent comprendre tes yeux.
Comprends les détails et les dimensions
Ainsi répandue
Sur la portée de te ton regard.

(Far)
Au loin…
(There)… !

D’ici tu y es clair..
Grand devant toute la dimension
De toi-même…

Paix et..
Naissances !

 

 

 

Repost 0
Published by Allal Ferri Allal Ahmed Ferri - dans Poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Allal Ferri عــــلال فـــري
  • Allal Ferri عــــلال فـــري
  • : Les mots.. ces dessins et leurs sons.. disent beaucoup sur nous... Réflexions en Vers Fibres et Traduction
  • Contact

Recherche

Liens